Communication financière :
rapport annuel de la banque internationale du commerce

La mise en place de la direction artistique de ce rapport annuel est basée sur un ensemble de prises de vues très haute-résolution d'un immense tableau, propriété de la Banque Internationale de Commerce.

Le concept s'est imposé lors d'une longue attente dans un hall avant rendez-vous avec le chargé de communication de la banque où se trouvait un tableau de Paris au début du XXe siècle, sur lequel on voit des voitures, des monuments. Surtout, l'ensemble a une tonalité et une lumière très particulière.

L'idée d'utiliser cette œuvre comme base du design du rapport annuel était non-seulement une bonne manière de rentabiliser ce temps d'attente décidément très long, mais aussi, très logique dans son style pour représenter un établissement financier. Les valeurs visuelles étant alors l'histoire, l'héritage, la permanence.

Des détails ont été extraits et détourés pour illustrer les principales sections du rapport annuel et la gauche du tableau a été conservé pour la couverture du document.

L'utilisation d'un photograveur de renom a permis de restituer de manière fidèle la chromie de l'œuvre, ce qui a permis un rendu très moderne d'une œuvre ancienne, un mix original et visuellement efficace.

Pour les portraits du directoire nous avons fait appel au photographe Pedro Lombardi.